ARRET DU TABAC

Go-back-icon_edited.png
VOUS FUMEZ… OU SUBISSEZ UN  TABAGISME PASSIF

 

 

En plus d’augmenter le risque de cancer et de maladies cardiovasculaires, le tabac augmente le risque de complications respiratoires dans les suites de votre intervention, ralentit la cicatrisation cutanée ainsi que la consolidation osseuse et augmente le risque d’infection (multiplié par 10). 

 

L’arrêt du tabac est fortement recommandé avant toute intervention chirurgicale.

 

Nous recommandons systématiquement l’arrêt pré-opératoire du tabac dès la consultation d’anesthésie et le maintien de cet arrêt après l’intervention. Nous pouvons vous prescrire des substituts nicotiniques.

 

Pour vous aider, vous pouvez  contacter une équipe spécialiste du sevrage tabagique 

  • « Tabac info service » : 38 89 du lundi au samedi de 8h à 20h 

  • « Tabac info service, l’appli » sur smartphone. 

  • Consultez le site: www.tabacinfoservice.fr

 

L'Assurance Maladie prend en charge, sur prescription, les traitements par substituts nicotiniques (patch, gomme, pastille, inhaleur...). En consultation d'anesthésie , vous pourrez bénéficier d'une ordonnance de substituts nicotiniques.

 

N'hésitez pas à consulter un médecin spécialisé dans l’accompagnement du sevrage tabagique

 

Une opération se vit mieux sans tabac jusqu’à la cicatrisation !

Cigarette électronique

 

Sa nocivité n’a pas été évaluée. Nous vous conseillons de l’arrêter avant et après l’opération.

Go-back-icon_edited.png