ANTICOAGULANTS ET ASPIRINE 

La chirurgie de la prothèse du genou et de la hanche a comme complication postopératoire la survenue de thromboses veineuses (phlébite, embolie pulmonaire).  

Afin de les éviter, des anticoagulants sont systématiquement prescrits pour une durée de 35 jours. Ils doivent être pris à heure fixe, en débutant 6 heures après la chirurgie.

 

Plusieurs types d’anticoagulants peuvent vous être proposés après ces 2 chirurgies. 

-       Les injections d’héparines (Lovenox®, Innohep®)

Elles sont réalisées, en sous-cutanée, par une infirmière qui vient à votre domicile quotidiennement. 

Ce traitement nécessite une surveillance hebdomadaire du nombre des plaquettes sanguines. Les héparines peuvent en effet engendrer une chute de leur nombre. C’est la raison pour laquelle nous réalisons systématiquement en préopératoire un contrôle de votre nombre de plaquette qui servira de référence, une chute de plus de 40% nécessitant un changement de traitement. 

 

-       Les anticoagulants en prise orale (Xarelto®, Eliquis®)

Ils sont de même efficacité que les injections d’héparine. Leur avantage réside dans l’absence de surveillance biologique. 

 

-       L’aspirine (Aspirine Protect®)

Récemment, l’aspirine a été proposée comme traitement préventif des phlébites et embolies pulmonaires. La prescription de ce traitement doit respecter certains critères, il ne peut être prescrit à tous les patients. 

  • Absence de risques personnels d’accidents thromboemboliques et/ou antécédents de phlébite ou d’embolie pulmonaire. 

  • Reprise très précoce de la marche en postopératoire (dans les 24 heures) 

Tout comme les anticoagulants oraux, il ne nécessite aucune surveillance spécifique 

 

Quelque soit l’anticoagulant prescrit, vous devez suivre scrupuleusement certaines règles :

  • Prendre les anticoagulants chaque jour à heure fixe 

  • Poursuivre le traitement 35 jours en postopératoire 

  • En cas de rougeur ou de douleur dans le mollet, n'hésitez pas à contacter le service d'anesthésie.