ANALGESIE POSTOPERATOIRE

Un traitement contre les douleurs (antalgique) vous a été prescrit durant la consultation préopératoire par le médecin anesthésiste. Cette ordonnance tient compte de vos antécédents médicaux (maladies, allergies, intolérances médicamenteuses..) et du type de chirurgie prévue. 

 

Achats de vos traitements contre la douleur

 

La délivrance d’une ordonnance dès la consultation vous permet d’anticiper l’achat des médicaments en pharmacie; vous les aurez ainsi dès votre retour à domicile et pourrez maintenir votre confort durant la période postopératoire. N’achetez qu’une boîte de chaque traitement, ne stockez pas ! 

Ces médicaments ne doivent en aucun cas être pris avant la chirurgie.

 

Modalités d’administration des antalgiques

 

Pour les chirurgies les moins douloureuses, le traitement antalgique sera pris selon votre ressenti et il ne sera pas spécifié de prise systématique sur l’ordonnance (canal carpien, doigt à ressaut…)

 

Pour les chirurgies les plus sensibles (prothèses articulaires, réparations de tendons…) vous devrez débuter votre traitement antalgique dès votre sortie de la clinique même en l’absence de  sensibilité afin d’anticiper un potentiel réveil douloureux de la région opérée. 

 

L’observance de ce traitement est un élément clé de son succès. 

 

Pour bien utiliser un antalgique il faut respecter : 

- la posologie indiquée

- l’intervalle de temps entre les prises 

- la dose maximale quotidienne

 

Le non-respect de ces règles peut entraîner des complications notamment un risque de surdosage.

 

Règles générales de prise des traitements antalgiques 

 

Toujours respecter les posologies, les fréquences d’administration et les médicaments prescrits sur l’ordonnance. Certains médicaments présents sur ce schéma ne vous ont pas été prescrits, ne vous en inquiétez pas!  Passez alors à  l’étape suivante.

La prise régulière de votre traitement permet un meilleur contrôle de votre confort.

Une fois la douleur contrôlée, vous pourrez diminuer, au cours du temps, le nombre de médicament et/ou espacer les prises jusqu’à l’arrêt total.

 

Durant la période postopératoire, arrêtez le traitement et contactez la clinique Rémusat ( O1 44 14 11 11), en cas de :

  • persistance d’une douleur non contrôlée par les médicaments prescrits 

  • éruptions cutanées

  • difficultés respiratoires

  • rejet de sang par la bouche, sang dans les selles, coloration noire des selles 

 

Toute urgence doit conduire à appeler le 15 ( SAMU) 

 

Certains médicaments entrainent des troubles de la vigilance, soyez prudents lors de la conduite de véhicules. Les pictogrammes suivants peuvent être présents sur les bôites pour vous alerter.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2020-01-24 à 15.32.03.pn
Capture d’écran 2020-01-24 à 15.31.43.pn